Hola VPN est un prestataire de service en ligne (VPN) à titre gracieux dont la connexion donne à ses usagers un accès aux sites considérés inaccessibles.

La version Firefox de Hola, très appréciée par le grand public, s’est vue téléchargée à plus de six millions de fois. Mais derrière toute gratuité, il y a toujours un coût. Celui-ci est précisément important pour Hola.

Un ‘botnet’ colossal

Hola revend la bande passante de ses usagers virtuels à ‘Luminati’ afin de conserver son service gracieux. À partir de là, le service VPN ne s’occupe plus de la gestion de la bande passante cédée à cette entreprise. En effet, cette dernière la commercialise à tout usager qui en exprime le besoin et qui se veut anonyme, et ce, quelle que soit son activité.

Dans ses conditions d’utilisation, Hola signale qu’il existe une convention lui donnant la possibilité d’utiliser la bande passante de ses clients virtuels à des fins commerciales.

Son PDG soutient que les intéressés se préoccupent plus d’avoir un service fonctionnel à titre gratuit, le reste n’a pas trop d’importance.

Débourser une certaine somme pour obtenir un service garanti

Cette affaire reste toujours lourde de conséquences surtout si la bande passante en question est utilisée à des fins illicites, car leurs responsables sont les premiers à en être accusés.

Parmi les meilleurs VPN => www.meilleur-vpn.net du marché virtuel, il y en a qui portent garant de l’anonymat absolu de leurs utilisateurs (HideMyAss, IPVanish, VyprVPN…). Quoique payants, leurs services sont accessibles à toutes les bourses. Ils offrent des prestations nettement supérieures que les services gratuits.

En plus, les renseignements et la bande passante en leur possession ne sont point exploités à des fins commerciales.