Chez Twitter, on ne veut surtout pas être vulnérable. Le réseau social a investi 320 000 USD pour traiter les vulnérabilités.

Une récompense de 835 USD

Les spécialistes de la sécurité informatique sont ravis d’apprendre que Twitter récompense ceux qui trouvent des bugs. Pour ce faire, chacun doit entrer dans le code et la plateforme du réseau social afin de dénicher la moindre faille. S’ils en découvrent, il faut soumettre cette dernière au site pour une étude.

Twitter offrait une prime de 835 USD en moyenne pour celui qui trouve une vulnérabilité. Mais le prix peut varier en fonction des caractéristiques du bug. Pour une faille très inquiétante, la somme peut aller jusqu’à 12 000 USD. Il est même possible de gagner plus lorsque la faille peut permettre à un code d’être exécuté à distance.

5171 rapports envoyés

Lorsqu’un rapport est validé, elle peut faire profiter de 15 000 USD. En tout, 322 420 USD ont été déboursés par le réseau social auprès des spécialistes de la sécurité informatique en 2 ans. Il y aurait eu 5171 soumissions de rapports, réalisés par 1662 spécialistes.

Pour Twitter, c’est l’une des méthodes les plus efficaces pour traiter les bugs. Ensuite, ses équipes étudient les vulnérabilités et trouvent des solutions pour les corriger.

Plus de 20% des bugs

Lorsqu’une faille est traitée, Twitter n’hésite pas à le faire savoir. Ainsi, selon lui, plus de 20% des bugs ont été décelés via cette méthode atypique. Cette méthode de Twitter n’est pas encore achevée, car la plateforme est toujours ouverte à ceux qui veulent gagner de belles récompenses pour trouver des failles.